Mes relations : au cœur de ma raison d’être

 

Ma mère m’a souvent raconté que lorsque j’étais enfant et qu’elle me demandait d’inviter des amis à la maison (parce qu’elle avait l’impression que seul, je m’ennuyais), je lui répondais : « Ah non ! Il faut toujours leur offrir du jus et des biscuits ! » . Je préférais me satisfaire de mes lectures, de mes rêveries et de mes créations d’enfant qui me satisfaisaient davantage…

Je n’avais visiblement aucun intérêt à m’occuper de ces amis…ah ah ah !

Aujourd’hui, bien qu’étant de nature accueillante, que je suis en mesure de recevoir de manière spectaculaire et avec beaucoup de goût et d’attention, avec les années, la qualité plus que la quantité de mes relations est devenue de plus en plus importante. N’offrir que du jus et des biscuits n’est plus d’aucun intérêt.

Et je me détache aisément de ces relations…

J’ai longtemps pensé que je n’étais pas apte à être en relation et qu’il était difficile pour moi d’aller vers des inconnus et d’entrer en contact avec eux, naturellement et le plus authentiquement possible. Avec le temps, j’ai compris que mon humour, ma façon de raconter les choses, mon hyper-sensibilité et mon désir de partager avec l’autre sont à la source même de mes rencontres et que c’est là que je m’y retrouve et que je suis heureux…

Quand il n’y a pas de partage, d’échange et que tout ne vient que d’un sens, que ce soit du mien ou celui de l’autre, je m’y perds, m’y ennuies et je ne pense qu’à une chose : retourner chez-moi, blottie dans mon univers à manger seul mes biscuits…

Être en présence de personnes qui ne font que se raconter, qui étalent leur savoir, leurs faits et gestes et qui n’entendent rien des bruits de la nature et des oiseaux qui gazouillent autour d’eux, je n’y arrive plus. Je n’ai plus ce besoin, comme avant ou comme la majorité des gens qui s’évadent et s’étourdissent dans tout ce bruit.

Nous en avons suffisamment avec les réseaux sociaux.

Ne vous méprenez pas. Je vous aime ! ah ah ah ! J’aime l’humain dans toute sa grandeur et sa splendeur. Mais le vide ne m’intéresse plus. Je cherche le vrai, l’authentique, le riche, le nourrissant et la grandeur des âmes. Le superficiel n’est plus pour moi. J’aime rire, échanger, connaître l’autre dans ce qu’il est (PAS ce qu’il fait) et partager des sentiments, des émotions, de l’authentique et beaucoup d’amour, dans toutes ses formes…

J’aime savoir comment tu te sens !!!

Je n’ai que très peu d’amis (ies). Mais ceux et celles que j’ai, ceux et celles avec qui je partage de grands morceaux de ma Vie sont vrais (es), authentiques, savoureux (ses), colorés (ées) et totalement présents (tes) à ce qu’ils (elles) sont…Ils et elles ne fuient pas leur vérité et c’est ce que j’apprécie le plus…

Cela dit, je fais de bons biscuits et ça, c’est parce que j’ai envie qu’ensemble, on savoure la Vie…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s