Je ne sais pas aimer…( !!?!!)…

©Stéphane Castellon 2008

©Stéphane Castellon 2008

Comment on fait pour aimer correctement ? De la bonne façon ? Sans que l’amour soit trop lourd ? Trop présent ? Comment on sait quelle dose y mettre et à quel moment pour que l’autre ne se sente ni envahi ni délaissé par cet amour…Comment on fait tout ça ? Est-ce qu’on suit nos pulsions…jusqu’à déranger l’amour de l’autre ? Est-ce que ces pulsions nous jouent des tours, parfois, et nous aveuglent au point où elles ne savent plus où donner du cœur ? Comment on sait tout ça ? Comment savoir si le regard de l’aimé est tourné vers nous ou dans son propre cœur ? Comment comprendre les gestes maladroits qui dénotent, il me semble, une excitation ou la gêne ? Ou l’envie de ne pas être là…Comment détecter tout ça le plus objectivement possible quand on est amoureux, qu’on tremble, qu’on ne respire presque plus ?

J’aurai 47 ans bientôt. Je n’ai toujours pas de réponse. Et pire : je réalise que je ne sais pas aimer. Je n’ai pas d’expérience. Je manque de pratique et de comparaisons…

Je sais cuisiner des plats savoureux, diriger des équipes de productions avec brio, créer des décors de rêve, faire rire à en perdre le souffle, émouvoir en chantant, divertir les plus ténébreux, raconter des histoires captivantes, m’émouvoir devant les enfants, mais aimer, ça, je ne sais pas…Je n’y arrive pas. Je tombe amoureux d’amours désengagés qui fuient l’engagement comme le pire des cauchemars. Je donne de l’importance à des amours improbables et qui pourtant, au premier regard, semblaient voués à l’extase…

Je ne sais pas aimer…Je ne comprends pas l’amour. Ça ressemble à une partie d’échecs (dont je ne sais pas jouer d’ailleurs), compliquée et stratégique. C’est ça l’amour ? Stratégique ? Compliqué ? Non ! Dites-moi que j’ai tort ! Dites-moi que j’ai tort !!! Ça ne peut pas être ça l’amour…

Et je me dis aussi que ces amours instables et peureux, je les croise peut-être pour me permettre de comprendre le désengagement que j’ai envers mon propre amour. Peut-être que le jour où j’aurai compris que l’amour que je me porte peut aussi être bon et satisfaisant, je trouverai quelqu’un qui l’accueillera tel qu’il est, sans détour, sans artifice, sans stratégie…

Une réflexion sur “Je ne sais pas aimer…( !!?!!)…

  1. Crois moi, tu sais aimer! 🙂 Je pense que lorsqu’on a cette impression de ne pas savoir c’est qu’en fait nous ne sommes pas dans la réciprocité…ça rend les choses ambiguës, difficiles et on se sent fautifs de nos élans spontanés…On ne sait pas quoi en faire…

    Je pense que l’amour n’a de sens que lorsqu’il est réciproque et à partir du moment où on apprend à aimer les bonnes personnes pour nous, je crois que l’on détecte bien vite pourquoi on aimait avec tant d’embûches et de réticences, avec peu de fluidité et de sécurité émotionnelle.

    Aimer sans retenu, doucement, tendrement et sans baigner dans l’insécurité je crois que c’est possible et on le mérite tous!!!

    Tu trouveras la personne qu’il te faut!!!

    « Fais ce que tu n’as jamais fait pour avoir ce que tu n’as jamais eu. » qu’ils disent 😉

    On se fera une soirée thérapie-amoureuse bientôt, on va se démêler ça ces amours-là! J’suis dans le même bateau! hahahah 🙂 XxxxxX

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s